Menu

Un atelier participatif pour la refonte du concours national de la formation professionnelle avec l’appui de Worldskills France

Un atelier de diagnostic participatif virtuel a été co-organisé par le département de la formation professionnelle, WorldSkills France et le FORCAP pour examiner les scénarios de relance du Concours Général de la Formation Professionnelle au Maroc. Trois sessions d’échange, ont mobilisé, entre le 8 et le 11 juin 2021, des experts de renom et des intervenants de la formation professionnelle au Maroc, dont l’OFPPT et les Ministères formateurs ainsi que des responsables de centres de formation publics et privés et des lauréats des précédentes éditions de la compétition nationale.

Les experts de WorldSkills France, engagés de longue date dans la conception et l’organisation des Olympiades internationales de la formation professionnelle, ont encadré cette réflexion et animé les 3 journées d’échange  et de débat virtuel construites autour du questionnement de l’organisation actuelle pour sortir avec des propositions alternatives : Regroupement de sites, site unique ou déploiement en régions ? Une compétition entre opérateurs de formation ou pour valoriser les jeunes professionnels et les métiers et l’économie marocaine ? Quelle récurrence et quelle sa temporalité pour le Concours ? Une organisation en plusieurs étapes, ou en un seul temps ?

Lors de l’atelier, les 50 intervenants dans la formation professionnelle au Maroc ont pu débattre sur la finalité du Concours, sur le format ainsi que sur la dénomination de la compétition. Des thèmes qui ont été approfondis durant les journées pour éclairer les angles conceptuels et organisationnels liés à la relance du Concours général de la formation professionnelle.

Les participants ont pu également discuter de la pertinence des différents modèles possibles eu égard aux particularités du contexte marocain, leurs avantages et inconvénients ainsi que les besoins et ressources nécessaires pour les y transposer et les implications potentielles des opérateurs pour leur mise en œuvre. La réflexion a en outre porté sur les critères de choix des métiers à intégrer et sur le rôle des entreprises dans les prochaines éditions du concours. Des réflexions supplémentaires ont porté sur  » le qui fait quoi et quand ? », soit : la forme de la structure qui serait en charge du concours, les rôles et les responsabilités délégués à chaque intervenant ainsi que les possibilités, modalités et processus d’activation de partenariats avec les entreprises marocaines pour l’organisation du CGFP.

Les conclusions de cet échange serviront à alimenter les recommandations de l’expertise de WorldSkills France (dont la mobilisation est financée dans le cadre du FORCAP) et à nourrir un Guide Méthodologique pour la conception, la planification, l’organisation, la mise en œuvre et l’évaluation du concours dans son nouveau format.

Partager !

Article similaire

  TOP