Menu

Une classification nationale harmonisée pour une réponse appropriée aux besoins en formation et en compétences

Les tests pour la mise en exploitation des référentiels harmonisés permettant de classer la formation au Maroc suivant les cycles, les modes, les secteurs et sous-secteurs, démarrent bientôt. Ces bases de données ont été constituées par le DFP, discutés avec les acteurs de la formation professionnelle, et informatisés avec l’appui de l’Union européenne.

La définition d’une classification nationale unifiée des métiers et compétences et des secteurs et filières de formation facilitera :

  • l’identification des besoins en offre de formation, ainsi que sa planification et son suivi-évaluation;
  • l’actualisation et l’échange de données entre les acteurs du système, et avec les partenaires économiques et  les citoyens.
  • la production et le partage de statistiques fiables sur l’offre de formation professionnelle et le suivi de son évolution et du parcours des stagiaires jusqu’à leur insertion dans le monde du travail.

L’informatisation, appuyée par l’expertise technique FORCAP de l’Union européenne, des répertoires nationaux des filières de la FP et des emplois-métiers et compétences facilitera leur déploiement et exploitation par les parties prenantes.

Deux bases de données référentielles sont aujourd’hui à un stade avancé de développement. Leur installation et la configuration des accès sur le serveur du DFP a été finalisée en juin dernier. Le chargement des données et les tests d’exploitation démarreront courant juillet. L’appui du FORCAP couvre la fourniture des bases de données référentielles complètes (parties administration et consultation) de l’« Offre de formation professionnelle » et des « Répertoires des métiers et compétences» et de la documentation détaillant les spécifications techniques de leur conception, développement et mise en production. Une formation sera assurée pour leur prise en main et maintien futur.

Un appui supplémentaire est prévu dans le cadre du FORCAP pour l’élaboration et la fourniture des documents techniques nécessaires à la mise en production future par le DFP :

  • D’une base de données  supplémentaire permettant de mettre en commun et à disposition des structures en charge les données des études d’identification de besoins en formation;
  • Et d’une fonctionnalité permettant l’interconnexion de ces différentes bases de données.

Les usagers pourront ainsi à l’avenir formuler des requêtes sollicitant simultanément les bases de données en production et réaliser les analyses statistiques utiles aux travaux d’ingénierie pédagogique et de suivi et mise à jour de l’offre de formation et leur mise a1 disposition des acteurs du système, des partenaires institutionnels et des citoyens.

Pour rappel, le DFP a pour mission d’élaborer la politique publique de la Formation Professionnelle, que les opérateurs de formation publics (OFPPT et départements formateurs) sont chargés de mettre en œuvre. Il en coordonne aussi la mise en œuvre et assure la régulation et l’évaluation du système de formation professionnelle public et privé sur l’ensemble du territoire national.

Partager !

Article similaire

  TOP