Menu

Une nomenclature unifiée de l’offre de formation

 

Le département de la formation professionnelle a organisé un atelier de travail sur la classification des secteurs de la Formation Professionnelle, le 15 septembre 2021, à Rabat. L’atelier a regroupé les intervenants du secteur avec l’objectif d’arriver à un référentiel commun en la matière.

Lors de cette rencontre, les participants ont pu examiner la proposition d’inventaire harmonisé des filières et programmes de formation existants élaborée par le DFP à travers l’expertise technique du programme d’appui de l’Union Européenne à la formation professionnelle, FORCAP. Cette proposition vise à unifier les référentiels pour faciliter la planification, l’élaboration des cartes prévisionnelles et annuelles de la FP, ainsi que la répartition des ressources publiques et  le reporting sectoriel. Une nomenclature unifiée des secteurs et sous-secteurs de formation permettra en effet de mieux gérer carte de l’offre de formation en rationalisant son implantation territoriale de manière à éviter les duplications et à favoriser une couverture idoine des régions tout en harmonisant les contenus des programmes et des certifications y afférentes. Elle permettra en outre de les présenter de façon accessible aux usagers, apprentis, formateurs, opérateurs de formation, entreprises …. Ceci facilitera la connaissance des programmes de qualification disponibles sur le territoire national ainsi que les perspectives d’employabilité qui y sont associées.

En plus d’être une obligation découlant  de la loi relative à la formation professionnelle, une référentiel commun permettrait aussi de mieux évaluer les taux d’insertion et les filières avec des possibilités de débouchés professionnels réduites.  Il assure aussi une meilleure adéquation aux besoins des entreprises en matière de ressources humaines pour une meilleure insertion économiques des publics cibles.

Pour l’heure, une classification nationale harmonisée officielle et appliquée par tous les opérateurs de la formation professionnelle pour classer, planifier et évaluer les 600 filières et programmes de formation existants fait encore défaut. Un répertoire national existe depuis 2018 mais il ne concerne que l’offre publique et n’intègre pas les CAP. Aussi le DFP a enclenché, en 2019, avec l’appui du FORCAP, un processus de réflexion et de concertation avec l’ensemble des opérateurs de la formation professionnelle (OFPPT, ministères formateurs) afin d’arrêter sur la base d’un benchmark des bonnes pratiques internationales, une proposition de classification avec un système de gestion et d’actualisation dédié.

Une fois adoptée, ce répertoire harmonisé des secteurs et sous-secteurs de la Formation Professionnelle, dont la présentation et la discussion étaient à l’ordre du jour de cet atelier, facilitera également le pilotage du dispositif national de la FP et sa structuration au service de la croissance économique, du développement des compétences et de l’inclusion sociale au Maroc. Elle permettra de disposer et de partager une information à jour, structurée et fiable sur les évolutions de la carte de formation et les certifications correspondantes et sa valorisation auprès du gouvernement, du citoyen, des entreprises, des organismes d’intermédiation, des orienteurs, des partenaires financiers,  et de toutes les parties prenantes.

 

Partager !

Article similaire

  TOP