Menu

Le FORCAP tient son dernier COPIL sous le signe du bilan et de la capitalisation des acquis

Fruit d’un partenariat entre le Maroc et l’Union européenne, le programme d’appui de l’Union européenne à la réforme du secteur de la formation professionnelle FORCAP, a tenu son dernier Comité de pilotage (COPIL) le 28 septembre. Présidé par le Secrétaire Général, M. Arafat Atmoun le Copil a été organisé en hybride, avec la participation au siège du DFP et à distance des représentants de l’Union européenne et de l’ensemble des ministères formateurs, de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) et de représentants des ministères de l’Intérieur et des finances ainsi que de la CGEM (confédération Générale des entreprises marocaines). Ce dernier COPIL a permis de dresser le bilan des activités du partenariat. Bien qu’impactées par les effets de la crise sanitaire, en plein phase de croisière, celles-ci ont pu aboutir à une série de résultats et livrables détaillés à cette occasion et mis en perspective en vue de capitalisation post-programme, dont la clôture est fixée au 25 octobre courant.

Les axes d’intervention du programme de partenariat, mis en œuvre avec l’implication des parties prenantes dans des groupes de travail thématiques depuis le démarrage, ont pu insuffler une dynamique participative et de recherche de consensus pour le développement des compétences clés, l’appui à la restructuration du concours général de promotion et valorisation de la formation professionnelle, dans la conception d’une feuille de route nationale pour l’orientation professionnelle, dans le renforcement des compétences et notamment des formateurs, en appuyant la mise en œuvre imminente de l’INFFT, en appuyant le développement des indicateurs et des nomenclatures pour faciliter la gestion de la carte de formation…

Ces appuis techniques, identifiés, configurés et mis en oeuvre avec l’expression de besoin des structures métiers du DFP et de ses partenaires, visaient à renforcer la gouvernance du dispositif de formation et la qualité de l’offre de formation ainsi que son adéquation aux besoins en compétences des entreprise et d’employabilité des jeunes. Les activités portées au niveaux stratégique national étaient nourries de réflexions et perspectives régionales. Toutefois, les activités de terrain et de proximité ont été les plus touchés par le contexte et suspendues pour certaines du fait des restrictions de déplacement et de regroupement, en particulier. L’assistance technique remettra au DFP les livrables réalisés dans ce cadre, à leur stade d’avancement, en vue d’éventuelle reprise et poursuite ultérieure.

Certains  appuis mis en oeuvre ont précisément porté sur le renforcement du département de la formation professionnelle dans ses missions de coordination et de pilotage du secteur de formation en appuyant la refonte de son système d’information, avec notamment la mise à niveau de son infrastructure matérielle et le développement des compétences des ressources humaines pour l’appropriation de la plateforme collaborative office 360, la conduite du changement, la communication institutionnelle et la promotion de la FP. Le programme d’appui a été mis en oeuvre en harmonie avec les valeurs d’innovation et d’inclusion qui fondent le partenariat entre l’Union européenne et le Maroc. Son bilan restera marqué par les activités engagées dans ce sens et par la capacité d’adaptation et de réactivité face à la situation d’urgence  en s’articulant à l’excellence.

Partager !

Article similaire

  TOP